Nos méthodes et services

Notre cabinet d’expertise immobilière est agréé auprès de deux cours d’appel, celle de Bordeaux et celle de Pau. Nous garantissons ainsi des expertises justes et objectives.

Les méthodes utilisées pour nos expertises

Afin d’estimer le prix d’un bien ou droit immobilier, plusieurs méthodes sont applicables.

Notre démarche est de les conjuguer. La véracité d’une expertise s’en trouve ainsi assurée.

Méthode par comparaison

La méthode la plus utilisée par les experts immobiliers consiste à fixer un prix au m² en comparant des transactions réalisées sur un même marché immobilier. En prenant la moyenne des valeurs des différentes transactions nous obtenons une première estimation de la valeur d’un bien.

Méthode par « Capitalisation du revenu »

Cette méthode est complémentaire de la méthode dite de comparaison. Elle prend également en considération le revenu que le bien peut procurer. Ainsi, l’estimation repose sur un calcul entre les revenus générés par l’immeuble, ses loyers, et sa valeur vénale.

Méthode par « Bilan promoteur »

Méthode par « Bilan promoteur »

En savoir plus >>

Des services adaptés à vos besoins

Nous intervenons pour toutes les demandes d’expertise, aussi bien pour un particulier qu’un professionnel ou une institution.

Divorce, séparation, succession

Par une expertise immobilière, nous évaluons pour vous la valeur d’un bien ou droit immobilier en cas de divorce, d’une séparation ou d’une succession. Cette valeur est objective et reconnue devant les tribunaux.

Défense contre l’administration fiscale

Nous vous permettons également de vous défendre face à l’administration fiscale. Ainsi, lors de l’impôt sur la fortune immobilière, il arrive que l’évaluation de l’administration ne corresponde pas à la valeur que vous estimiez pour votre bien. De même, lors de la vente d’un bien, si l’administration estime que le prix de vente n’est pas assez haut, elle peut réclamer un dû. En faisant appel à un expert immobilier vous obtenez une seconde expertise, avec laquelle vous défendre si vous décidez de faire opposition.

Litige entre propriétaire et locataire

S’il y a une reprise ou un arrêt de bail précoce, pour cause de vente ou reprise du local par exemple, par notre expertise nous estimons l’indemnité à verser de droit au locataire. Dans le cas d’un bail commercial, le bailleur a le droit de refuser son renouvellement ou de reprendre les locaux loués. Il est alors tenu de verser une indemnité d’éviction au locataire ayant droit. Il s’agit d’une somme à verser ou du paiement des frais du transfert occasionnés. Ces sommes-là doivent être calculées par un expert immobilier agréé par une cour d’appel.